Cours Particuliers

yinyang

PRENEZ DU RECUL, DEVENEZ PLUS CONSCIENT DE CE QUI SE PASSE EN VOUS ET AUTOUR DE VOUS ET APPRENEZ A LE TRANSFORMER DANS UN SENS POSITIF AVEC LE KUNDALINI YOGA !!!

Le Kundalini Yoga fournit des techniques nombreuses et variées, que nous pouvons choisir et adapter en fonction de vos besoins, de vos buts et de vos aspirations. Nous pouvons ainsi travailler sur tous les aspects de l’être (physique, mental, émotionnel et énergétique) et leurs interactions, selon vos objectifs personnels.

« Nous nous servons du corps pour réorganiser le cerveau, afin que l’esprit ait une interaction créative et spontanée avec le monde. » Yogi Bhajan

La pratique est basée sur des séries utilisant :

  • des postures dynamiques ou statiques (hatha yoga),
  • la respiration (prânâyâma),
  • le son (mantra),
  • la relaxation
  • et la méditation.

Elle est accessible à tous. Quels que soient votre âge, votre état de santé et vos handicaps, vous pouvez pratiquer le Kundalini Yoga.


Pour toute information complémentaire, tarif et prise de rendez-vous, n’hésitez pas à me contacter :

Marion : 06 96 19 71 23

mk.yogamartinique@gmail.com

La Respiration – PRÂNÂYÂMA

Pranayama-BreathingLA RESPIRATION

  • La respiration est un outil fondamental pour l’élève en Kundalini Yoga. La maîtrise du souffle est fondamentale pour :

– Favoriser la santé et la vitalité.

– Ouvrir le champ et la créativité des émotions.

– Contrôler les humeurs.

– Développer la concentration.

– Favoriser un sentiment de connexion.

  • La conscience respiratoire commence par la connaissance de la respiration à la fois comme respiration physique grossière et comme force de vie subtile du corps et de l’esprit, appelée prânâ.
  • Un yogi de la Kundalini constate l’habitude d’ignorer la respiration et la combat. Pensez à la respiration en des termes plus larges que la simple respiration. Considérez que la respiration et ses mouvements sont reliés à toutes vos émotions et vos pensées.
  • La respiration et le Verbe sont intimement liés. Ils constituent le socle à partir duquel toutes les choses commencent et donnent forme et direction à notre vie. Ils gouvernent notre communication et nos relations avec nous-mêmes et avec les autres. Si nous pouvons maîtriser consciemment notre capacité à façonner les schémas comportementaux de la respiration et du son, nous pouvons diriger de façon créative nos vies et nos perspectives d’avenir.

PRÂNÂYÂMA

  • Prânâyâma est la science de la respiration, par le contrôle du mouvement du prânâ au travers de l’utilisation de techniques respiratoires.

Prânâ = la force de vie

Prân = unité première

Âyâma = expansion

Avec le prânâyâma, nous amplifions l’unité première, l’énergie en germe. Un léger changement dans ce germe vibratoire peut changer notre univers tout entier.

  • Prânâyâma, c’est la gestion de l’énergie. Le Kundalini Yoga emploie une large variété de techniques de prânâyâma, s’appuyant sur le rythme et la profondeur de la respiration pour créer et gérer différents états énergétiques de santé, de conscience et d’émotion.
  • Le mental suit la respiration. La clé pour contrôler le mental est de contrôler la respiration.
  • Le yogi de la Kundalini est un prân yogi, et il utilise le prânâyâma et les bandha pour créer l’état de paix – shouniya – « zéro ». Dans cette paix, une graine – bidj – est plantée pour créer un nouveau rythme ou schéma de comportement. Alors, la kundalini circule.

Extrait de : The Aquarian Teacher par Yogi BHAJAN

Les Signatures Respiratoires

imagesLa quantité, la qualité et la circulation de la respiration créent les fondations d’une vie créative et pleine de vitalité. C’est un baromètre de la quantité d’énergie que nous utilisons normalement et des réserves que nous avons créées en cas d’urgence. La respiration est à la fois grossière et subtile. L’aspect grossier, c’est le mélange d’oxygène, d’azote et des autres éléments qui constituent chimiquement l’air. L’aspect subtil, c’est le prânâ, ou force vitale, qui donne de l’énergie au mental, au corps et à la conscience.

La plupart des personnes ne respirent pas correctement. Les signatures respiratoires qui créent une respiration superficielle, erratique, dans le haut de la poitrine sont communes. Le manque de relaxation et de bien être sur un niveau aussi bien personnel que collectif, avec d’autres facteurs, inhibent la respiration correcte. Cependant, de tous les changements positifs qu’une personne puisse opérer, apprendre à respirer profondément et complètement est probablement le plus efficace pour développer une conscience supérieure et pour accroître la santé, la vitalité et le sentiment d’être en lien avec sa propre vie.

  • Physique : tout mouvement requiert une tension, mais le stress survient quand la tension musculaire ou mentale ne peut pas revenir librement à un état décontracté ou relâché. Le stress est la cause d’une respiration appauvrie – superficielle, erratique, qui se fait dans le haut de la poitrine avec une cadence respiratoire plus rapide, qui conduit à une tension chronique et à un affaiblissement du système nerveux. De plus, la pauvreté respiratoire augmente la réceptivité à davantage de stress. Ceci prépare le terrain pour la maladie et la défaillance d’une partie ou une autre du système corporel.
  • Emotionnel : nous retenons une quantité énorme de tension et de traumas émotionnels dans notre structure musculaire sous la forme d’une carapace. La respiration correcte, qui modifie notre signature respiratoire, autorise le relâchement de la carapace. Comme nous accroissons la flexibilité générale du corps et l’amplitude pulmonaire, notre sensibilité s’accroît parce que la carapace décroît.
  • Vitalité: respirer correctement libère le flot du prânâ, et comme notre tension et notre carapace se relâchent, notre vitalité s’accroît.
  • Sentiment d’être connecté : quand notre vitalité s’accroit, notre prânâ se met à circuler, nous nous sentons émotionnellement en sécurité et nos corps physiques sont forts. Il en résulte un sentiment profond de connexion.

Extrait de : The Aquarian Teacher par Yogi BHAJAN